André Leblanc

André Leblanc

Univ lektor franska, Franska

  André Leblanc est né à Montréal (Québec). Après avoir débuté ses études de littérature française à l'Université de Montréal, il les a poursuivies à Montpellier (Université Paul-Valéry), puis à Paris (Université Paris III et IV Sorbonne) où il a obtenu deux Diplômes d'Etudes Approfondies, respectivement en littérature française et en Didactique des Langues Etrangères. Il a soutenu sa thèse à l'Université Paris-III sur L'Expression de la mauvaise conscience dans l'oeuvre de Benjamin Constant (1767-1830).

  Il a enseigné le français langue étrangère plusieurs années en région parisienne avant de dispenser un enseignement sur la littérature et la civilisation françaises à l'Université de Skövde (Suède). Il s'est aussi spécialisé dans l'enseignement du français médical en Roumanie et en Pologne. Il est en poste à l'Université de Dalécarlie (Högskolan Dalarna) depuis 2010.

   Ses intérêts de recherche portent sur l'expression de la mauvaise conscience et du remords en littérature, en particulier pendant la période pré-romantique. Les implications morales de l'expression du Moi en littérature l'intéressent aussi, ce qui l'a poussé à publier des articles sur la problématique de l'identité chez Hubert Aquin (1929-1977) ou l'usage des préjugés culturels chez Amélie Nothomb (1966- ).

Publikationer